The Saint-Laurent Figure Skating Club

Club de Patinage Artistique Saint-Laurent

Heroes of 2017

Héros de 2017

Every dedicated athlete has a flame that burns inside of them, engulfing both fear and doubt. It drives them forward, pushes them to be better every day. It may flicker at times but it never burns out. Daniel Beland has the flame inside of him.

A Quebec native, Daniel started skating at a very young age. As a child, he accompanied his mother on weekends to Mont-Royal Park’s Beaver Lake and before long, he was lacing up his skates almost every day. For Daniel, skating was much more than a recreational activity. As he skated by his father’s side on sunny winter days, it was about family, freedom and passion.

Recognizing his unique drive and talent, Daniel’s parents quickly enrolled him in lessons at a skating club in Montreal-North. Before long, Daniel caught coach Andrée St-Laurent’s attention and was subsequently paired with coach Louise Seguin. The pair clicked immediately and became close friends. As a coach and mentor, she offered direction and purpose.

As time passed, Daniel’s professional potential became increasingly apparent. He soon became the first athlete to win Quebec’s national novice category. Louise knew that he had the ability to become an Olympic athlete. Unfortunately, tragedy struck when Daniel’s father passed away suddenly. Daniel had no choice but to quit professional skating and give up on his his Olympic dream.

Growing older, Daniel could still feel the burning flame inside of him. Reminding himself of Andrée and Louise, as well as the sacrifices his parents made to mold his skating career, he turned to coaching. He now uses his experience and skillset to fuel
his students’ passion. Constantly mentoring through seminars and coaching young prospects, Daniel has a deftness for recognizing his students’ hidden strengths. His sensitive, measured approach to bringing out the best in his pupils makes him a hero to all those at Club de Patinage Artistique (CPA) Saint-Laurent.

However, even heroes need an occasional helping hand. Lindt’s support, both financial and emotional, will be instrumental in the success of all the skaters at CPA Saint-Laurent. More specifically, Lindt’s generosity will help develop the club’s competitive program by providing the necessary resources for the talent there to thrive. The club is always in need of new equipment and tools and constantly strives to improve the quality of its rinks.

Equally important is the need to recruit additional coaches at higher levels. Doing so enables young prospects, such as Edrian Paul Celestino, to represent Canada at the international level. Daniel, who currently coaches Edrian, sees the same intensity, talent and flame that Andree and Louise saw in him. And just as they were driven by a desire to make a difference in Daniel’s life so, too, is Daniel guided by the prospect of awarding Edrian with opportunities that he himself never had. Working tirelessly to unlock every ounce of potential, Daniel believes Edrian will make the 2022 Canadian Olympic Team and is equally confident that he’ll have a place on the podium.

Triumph over tragedy: Daniel confronted his setbacks and channeled them into a renewed purpose. His success comes by putting others ahead of himself, by helping the next generation of champions realize their goals. His journey captures the true power of sport and has earned the undying gratitude of all those that look up to him. As Daniel continues to make a difference in his students’ lives, they want him to know that his dedication does not go unnoticed.

Chaque athlète dévoué a une flamme qui brûle à l’intérieur d’eux, qui enflamme les peurs et les doutes. Cela les pousse à avancer, les pousse à être encore meilleurs chaque jour. Elle peut vaciller quelques fois, mais elle ne s’arrête jamais de brûler. Daniel Beland possède cette flamme intérieure.

Étant natif du Québec, Daniel a commencé à patiner dès un très jeune âge. Lorsqu’il était enfant, il accompagnait sa mère les fins de semaine au Lac Beaver du Parc du Mont-Royal et avant longtemps, il attachait ses patins presque tous les jours. Pour Daniel, le patin était bien plus qu’une simple activité pour se divertir. Puisqu’il patinait aux côtés de son père les jours ensoleillés d’hiver, le patin c’était une question de famille, de liberté et de passion.

Reconnaissant son talent et sa détermination uniques, les parents de Daniel l’ont rapidement inscrit à des cours dans un club de patinage de Montréal-Nord. Avant longtemps, Daniel a capté l’attention de son entraîneuse Andrée St-Laurent puis fut placé par la suite avec l’entraîneuse Louise Seguin. La paire s’est immédiatement bien entendue et ils sont rapidement devenus des amis proches. En tant qu’entraîneuse et mentor, elle offrait direction et orientation vers un but.

Au fil du temps, le potentiel professionnel de Daniel devint de plus en plus apparent. Il est rapidement devenu le premier athlète à remporter la catégorie novice nationale du Québec. Louise savait qu’il avait les capacités de devenir un athlète olympique. Malheureusement, une tragédie frappe lorsque le père de Daniel est mort subitement. Daniel n’avait d’autre choix que d’abandonner le patinage professionnel et d’abandonner son rêve olympique.

En vieillissant, Daniel ressentait toujours cette flamme intérieure brûler à l’intérieur de lui. Se souvenant d’Andrée et de Louise, ainsi que des sacrifices qu’avaient faits ses parents pour appuyer sa carrière de patinage, il s’est tourné vers l’entraînement. Il se sert maintenant de son expérience et de ses compétences pour alimenter la passion de ces élèves. Constamment en train d’offrir du mentorat dans des séminaires et entraînant des jeunes avec du potentiel, Daniel est habile pour reconnaître les forces cachées de ses élèves. Son approche sensible et calculée pour faire ressortir le meilleur chez ses élèves font de lui un héros aux yeux de tous chez Club de Patinage Artistique (CPA) Saint-Laurent.

Cependant, même les héros ont occasionnellement besoin de quelqu’un pour leur venir en aide. L’appui de Lindt, tant financier qu’émotionnel, sera déterminant dans le succès de tous les patineurs chez CPA Saint-Laurent. Plus spécifiquement, la générosité de Lindt aidera à développer le programme compétitif du club en fournissant les ressources nécessaires pour que le talent au club puisse continuer de se développer. Le club a toujours besoin de nouveaux outils et équipements et s’efforce continuellement d’améliorer la qualité de ses patinoires.

Un besoin également important est celui de recruter des entraîneurs additionnels pour les niveaux supérieurs. Faire cela permet aux jeunes avec du potentiel, comme Edrian Paul Celestino, de représenter le Canada au niveau international. Daniel, qui entraîne actuellement Edrian, voit chez lui la même intensité, le même talent et la même flamme qu’Andrée et Louise avaient vus en lui. Tout comme elles ont été motivées par un désir de faire une différence dans la vie de Daniel, Daniel, lui aussi, est guidé par la volonté d’offrir des opportunités à Edrian que lui n’a jamais eu. Travaillant sans relâche pour débloquer chaque onze de potentiel chez Edrian, Daniel croit qu’il pourrait participer à l’équipe olympique canadienne de 2022 et il est tout aussi persuadé qu’il aura une place sur le podium.

Triomphe sur la tragédie : Daniel a fait face à ses obstacles et, au lieu d’abandonner, s’en est inspiré pour trouver une nouvelle voie. Son succès lui vient en poussant les autres à le dépasser, en aidant la prochaine génération de champions à réaliser leurs objectifs. Son parcours illustre la véritable puissance du sport et lui a mérité la gratitude éternelle de tous ceux qu’il a inspirés. Alors que Daniel continue à faire une différence dans la vie de ses élèves, ils veulent qu’il sache que son dévouement ne passe pas inaperçu.

Edmonton Synchronized Skating Club

Club de Patinage Synchronisé d’Edmonton

Heroes of 2017

Héros de 2017

It is like the branches of a tree – it started with the seed that was Sue Cutmore.

Sue is a passionate skater who started the Edmonton Synchronized skating club in 1978. She had never seen the sport before, but had a long history of skating in shows and used that background to choreograph her very first synchronized skating program. Attending her first competition in Illderton, Ontario, she was pleasantly surprised to see her program was comparable to those of the competition, and surprised to find her team in first out of 20 teams. As the years passed, Sue’s team grew a strong trunk that branched out with more and more celebrated skaters, coaches, and even judges.

“I remember seeing her first team with all the singles, pairs and dance skaters that were quite good in Edmonton at the time,” says Michele Rowein, one of the people nominating Sue as a Lindt Make a Difference Hero. “Being in grade 5, it planted a seed, and later when skaters from my club competed on her team, I could see all the fun they were having travelling and skating in Canada and the USA, and I wanted to join”. Though Michele wasn’t her original seedling, she skated synchro for 13 years, and competed internationally on team Canada in Italy and France with the Canadian team.

A former student of Sue’s, Michele now works as a physio-therapist, a career that Sue Cutmore inspired her to pursue. A small gesture, a pat on the back, a positive comment that reinforces someone’s dreams. These are all things Sue did, without knowing she was doing it, without thinking twice about it, to inspire Michele to reach for her goals.

Sue’s legacy continued after 1986 when she retired after 8 years being part of Edmonton Precision skating club. In 1988, the team was asked to skate at the closing ceremonies of the Calgary winter Olympics with the Kitchener Precision skating team. It was a highlight of their season.

By 2016, Sue was looking forward to retirement with her husband when she was diagnosed with a very rare type of uterine cancer. After a surgery in August 2016, Sue’s prognosis looked good as the cancer had been contained and no other organs were affected and no other treatment was deemed necessary.

However, in October, the cancer had metastasized to Sue’s lungs. Lung surgery was considered when there were only a couple of nodules present but by January 2017 there were 13 nodules divided between the two lungs so surgery was no longer an option. She continues to fight to this day, and is determined to beat the cancer and once again become a major part of the Edmonton Synchronized Skating Club, as she has been in the past.

It was a shock to the community. The one person whom they could count on, who had dedicated her life to the success of others, to promote synchronized skating to people who love the sport, and to generate excitement to those who may not have been exposed to the sport. How does the community come together and help her fight for her life?

When Michele learned about the Lindt Make a Difference program, she was very excited about the opportunity of recognizing her former mentor, who continues to make a difference to a new generation of skaters. However, due to her illness, Sue is unable to be as big a part of the program as she had been in the past.

If Sue were to be named as a Lindt Make a Difference hero, the money would be used to help fund the Edmonton-area synchronized skating teams with their cost of travel, ice time and coaching needed to compete. The improvement of their skaters technically on the ice and as individuals off the ice is one of their most important goal. For that reason, they would like to expose the skaters to outside coaching in the areas of sport psychology, fitness, and dance. As well, they would like to be able to bring in a coach from Quebec again this season to help with choreography. Costs have been prohibitive, and the Lindt contribution would certainly help make that possible. In the case that a coach was not available this season, they may send a coaching representative from the club to an international synchronized skating camp in either Ontario or the USA. With your donation we could subsidize partial costs to that coach to allow for this opportunity to become possible. Bringing back knowledge to the club coaches and skaters – further pushing development within the club. It is their hope as a club, that if they continue to invest in the development of our skaters and coaches, they will be able to continue building on what Sue started so many years ago.

It was evident from the first time they met that Sue had made an incredible impact on Michele’s life, and continued to make a difference to her throughout the years. What impresses people most about Sue Cutmore is the fact that she doesn’t know how much she continues to influence the direction of young skaters’ lives, and how important she is to people like Michele. Now it’s Michele’s chance to make a difference to Sue Cutmore and the Edmonton Synchronized Skating Club, with Lindt’s help.

Nous pouvons affirmer que Sue Cutmore représente pour notre communauté les racines d’un arbre, dont les branches aujourd’hui s’épanouissent dans toutes les directions.

Sue est une patineuse enthousiaste qui s’est jointe au Club de patinage synchronisé d’Edmonton en 1978. Elle est une pionnière qui ne connaissait pas le patinage synchronisé auparavant, mais qui avait patiné dans des spectacles. Elle a alors utilisé ses talents de chorégraphe pour monter un programme de patinage synchronisé. Losrqu’elle a participé à sa première compétition à Illderton, en Ontario, elle a été agréablement surprise de constater que non seulement son programme se comparait avantageusement aux autres, mais que son équipe était la première des 20 équipes en compétition. Avec les années, l’équipe de Sue a développé une base solide qui se ramifiait davantage, avec de plus en plus de patineuses, d’entraîneurs et même de juges renommés.

« Je me souviens avoir vu sa première équipe avec tous les patineurs en simple, en paires et en danse qui étaient vraiment bons à cette époque à Edmonton », explique Michele Rowein, l’une des personnes qui a mise en nomination Sue comme un Héro Lindt qui fait une différence. « J’étais en 5e année et j’étais impressionnée, et plus tard lorsque des patineurs de mon club compétitionnaient dans son équipe, je pouvais constater tout le plaisir qu’ils avaient à voyager et à patiner au Canada et aux États-Unis, et je voulais me joindre à eux. » Michele a eu la chance de faire du patinage synchronisé durant 13 années, et elle a été membre d’Équipe Canada dans des compétitions internationales en Italie et en France.

Une ancienne élève de Sue, Michele travaille maintenant comme physiothérapeute, une carrière inspirée et encouragée par Sue Cutmore. Un petit geste, une tape dans le dos, un commentaire positif qui renforce les rêves de quelqu’un, c’est ce qu’a fait Sue, naturellement et sans hésitation, afin d’inspirer Michele a atteindre ses objectifs.

L’héritage de Sue s’est poursuivi après 1986 où elle a pris sa retraite après 8 années actives au Club de patinage synchronisé d’Edmonton. En 1988, on a demandé à l’équipe de patiner lors des cérémonies de clôture des Jeux olympiques d’hiver de Calgary avec l’équipe de patinage synchronisé de Kitchener. Il s’agissait du point culminant de leur saison.

En 2016, Sue avait l’intention de bien profiter de sa retraite en compagnie de son conjoint, lorsqu’on lui a diagnostiqué un type très rare de cancer de l’utérus. Après une opération en août 2016, le pronostic de Sue semblait indiquer que le cancer avait été contenu et qu’il n’y avait pas d’autres organes touchés, aussi aucun autre traitement n’a été jugé nécessaire.

Toutefois, en octobre, des métastases sont apparues dans les poumons de Sue. Une chirurgie pulmonaire aurait été possible s’il n’y avait eu que quelques nodules présents, mais en janvier 2017 il y avait 17 nodules répartis entre les deux poumons, aussi la chirurgie n’était plus une option. Sue a poursuivi jusqu’à ce jour son combat, et elle est déterminée à vaincre le cancer et à demeurer une partie essentielle du Club de patinage synchronisée d’Edmonton, comme elle l’a été dans le passé.

La communauté était sous le choc. Cette personne sur laquelle chacun pouvait compter, qui avait consacré sa vie au succès des autres et à faire en sorte que les gens apprécient le patinage synchronisé et à faire naitre la passion chez ceux qui n’avaient pas été exposés à ce sport, devait relever un grand défi. Comment la communauté pouvait-elle se rassembler et l’aider à combattre pour sa vie?

Lorsque Michele a découvert le programme Lindt fait la différence, elle était très enthousiaste à l’idée de reconnaître son ancien mentor, qui continue à faire une différence pour une nouvelle génération de patineuses et de patineurs. Cependant, en raison de sa maladie, Sue n’est plus en mesure d’être aussi présente au Club qu’elle l’a été par le passé.

Si Sue était désigné comme Héro Lindt fait une différence, l’argent pourrait être utilisé pour aider à financer les frais de voyage, les temps de glace et l’entraînement nécessaire pour les compétitions des équipes de patinage synchronisé de la région d’Edmonto. L’amélioration technique des patineuses et des patineurs sur la glace et comme individu hors glace est l’une des priorités du club. C’est pourquoi les responsables souhaitent exposer les patineurs à un entraînement externe dans les domaines de la psychologie du sport, de l’entraînement et de la danse. Ils aimeraient également faire venir un entraîneur du Québec une autre fois cette saison pour monter des chorégraphies. Les coûts sont prohibitifs, et la contribution de Lindt servirait certainement à rendre cela possible. Dans l’éventualité où un entraîneur ne serait pas disponible cette saison, les responsables pourraient envoyer un représentant du club à un camp de patinage synchronisé international qui se déroulerait soit en Ontario ou aux États-Unis. Votre don nous permettrait de subventionner une partie des coûts associés à la formation de cet entraîneur. Cette personne pourrait ainsi revenir avec de nouvelles connaissances pour les entraîneurs et les patineurs, afin de soutenir le développement au sein du club. Les responsables du club ont bon espoir que nous pourrons poursuivre d’investir dans le développement de nos patineurs et de nos entraîneurs, afin que l’arbre que Sue a aidé à faire croître, il y a de cela plusieurs années, continue à s’épanouir.

Il était évident dès le premier moment où Michele a rencontré Sue, que celle-ci aurait un impact incroyable dans sa vie, et Sue a continué à faire une différence tout au long des années. Ce qui impressionne le plus les gens à propos de Sue Cutmore, c’est le fait qu’elle ne sait pas combien elle continue d’influencer l’orientation de la vie des jeunes patineurs, et comment elle est importante pour des gens comme Michele. Maintenant, Michele a également la chance de faire une différence pour Sue Cutmore et pour le Club de patinage synchronisé d’Edmonton, avec l’aide de Lindt.

 

share your story Partage ton histoire

NEXT SUIVANT CANCEL ANNULER